THE PROVENCE HERALD

Les nouvelles de Provence, Alpes & Côte d'Azur

lundi 11 décembre 2017

NEWSLETTER
  • Laisser un commentaire
  • Imprimer la page

ATOUT FRANCE PARTENAIRE AVEC LA PROVENCE, LES ALPES ET LA CÔTE D’AZUR

atout france, provence, alpes, cote azur, the provence herald,
Écrit par Marc Pagnier Publié le 29 mars 2016 Marc Pagnier

Rédacteur en Chef des titres en anglais, français et chinois.

> Lire tous ses articles

Atout France, principal opérateur de l’Etat en matière de tourisme, est un acteur majeur de la politique touristique en France. Philippe Faure, Ambassadeur de France et président d’Atout France et son directeur général Christian Mattei, ont signé, le 25 mars, avec Renaud Muselier, président du comité régional du tourisme de la région PACA, un partenariat portant sur le développement du tourisme. Celui-ci porte sur trois directions fortes mais complémentaires.

Atout France : une aide sur trois axes

atout france, provence, alpes, cote azur, the provence herald,

Le partenariat s’inscrit dans une perspective relativement simple mais assez complexe à mettre au point. D’abord, en amont, sur les choix stratégiques sur lesquels porteront les efforts du CRT appuyé par les acteurs locaux, comme les Offices de Tourisme et autres acteurs privés, en s’appuyant, soit sur un existant, soit en portant de gros efforts sur un secteur très prometteur comme le golf, en autre. Cette mise en perspective sera aussi réalisée pour les investissements financiers privés et dans une moindre mesure public. Car comme le souligné fortement Renaud Muselier «  il ne peut y avoir de développement sans investissements financiers au niveau des infrastructures comme les hôtels… »
Tout mise en perspective sera facilement sans effet si elle ne s’appuie pas sur un suivi de ce qui a été définie. Sur ce point l’apport d’ATOUT FRANCE, partenaire avec un oeil extérieur, est primordial, car comme associé il est solidaire de la réussite des objectifs. Sa compétence au niveau internationale n’étant plus à faire, elle se présente comme un « atout » fort, voir primordial.
Le troisième point, et pas des moindres, est l’analyse des résultats, tant financiers que stratégiques. Là aussi, Atout France devient une carte maitresse dans cette bonne gestion des fonds publics et dans l’analyse pertinente du fruit des opérations. Les résultats seront de fait plus transparents et leurs analyses plus crédibles, pour les contribuables comme pour les divers acteurs du tourisme en région PACA. Nous serions tentés de dire, enfin.

Partenariat sur quatre domaines

8-Regusse-c-lesgorgesduverdon.fr_

Ces quatre domaines s’inscrivent dans la suite logique de ce partenariat et sont arcs boutés sur des prévisions chiffrées.
Le premier domaine de collaboration avec Atout France est le renforcement de la promotion internationale de la Provence, Alpes et Côte d’Azur en participant à 30 opérations sur des marchés déjà définis. Dire que la concurrence internationale dans le tourisme existe depuis quelques années est un faible mot. Beaucoup de pays ont compris l’importance économique, culturelle et en terme d’image de ce secteur d’activité. Et en plus ils le font très bien, tant sur le plan de l’accueil que de la qualité des services…
Le deuxième domaine se situe sur la valorisation des atouts de la région pouvant être traduits sur le plan du développement économique. Cela concerne les grands événements sportifs, culturels, l’oenotourisme, la gastronomie, le tourisme d’affaires, ou le golf, le ski etc. Pour aider cet objectif assez ambitieux, la région s’appuiera sur les clusters Atout France mettant déjà en valeur ces produits.
Le domaine suivant porte quand à lui sur l’investissement. Point faible de toute stratégie les financements, grâce au savoir-faire d’Atout France, seront plus facilement trouvés mais aussi plus nombreux en terme de sources : le public, bien entendu, mais surtout le privé national et international. Un développement international ne sera possible que si les capitaux viennent du privé et d’horizons différents. En même temps, un nouveau développement ne se fera qui s’il est anticipé grâce à une nouvelle mentalité des décideurs.
Le dernier domaine est la mise en place définie par la région comme « une plateforme d’intelligence économique » permettant d’analyser les dispositifs de veille et d’observations des deux parties. Cela devrait permettre de croiser les informations pour apporter plus de valeur ajoutée aux professionnels du métier du tourisme de la région tout en optimisant les synergies futures.

Des objectifs déjà chiffrés

5-Moustiers-Ste-Marie-cité-de-la-faïence
En terme d’investissement touristique, l’objectif est d’augmenter celui-ci de 8 à 10% de la consommation, soit passer de 1,46 à 1,50 milliard d’euros. Cela devrait avoir des effets sensibles sur la consommation des touristes par une meilleure attractivité des produits et de la qualité de l’accueil, notre talon d’Achille, en promouvant une formation professionnelle. L’objectif est de passer de 119 000 emplois à 125 000 emplois d’ici 2019. Le touriste de passage, faisant parti d’une manière incompréhensible des statistiques, n’étant quasi pas une source de revenu, un important objectif est d’augmenter de 5 à 10% les 19 millions de nuitées internationales dans les hébergements marchands.

Un (trop) beau menu ?

Le partenariat avec Atout France est ambitieux mais nécessaire devant la faiblesse de certains de nos savoirs faire. Nous pouvons aujourd’hui comparer ces projets bien alléchants à un menu où les nombreux plats posent la question de savoir si tous sont préparés avec la même attention et moyen. Pour le savoir il faut déjà gouter au premier et attendre la fin du repas pour juger en toute connaissance de cause. Sans partir de table en ayant toujours faim ou déçu par la qualité…

4-Trans-Verdon-Moustiers-Ste-Marie-Ste-Croix-du-Verdon


découvrez la Provence-Alpes-Côte d’azur

publicité

Pub

Nos partenaires

vidéo du jour

Galerie de photos