THE PROVENCE HERALD

Les nouvelles de Provence, Alpes & Côte d'Azur

vendredi 20 octobre 2017

NEWSLETTER
  • Laisser un commentaire
  • Imprimer la page

Christian ESTROSI : nouvelle vision du Schéma Régional du Tourisme

christian estrosi, renaud muselier, schema regional tourisme, marseille, provence, cote azur, alpes, nice, the provence herald,
Écrit par Marc Pagnier Publié le 16 juin 2016 Marc Pagnier

Rédacteur en Chef des titres en anglais, français et chinois.

> Lire tous ses articles

Christian Estrosi a présenté le nouveau « Schéma Régional du Tourisme » pour les cinq ans à venir, à l’Hôtel de région de Marseille. Les six axes forts du programme se concentrent sur un développement vers le qualitatif et surtout vers des moyens appropriés, en termes d’infrastructures et humains, pour répondre aux normes internationales. (Photos © Alexandre Reynier/The Provence Herald)

Si Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, précise en préambule que le « Schéma Régional du Tourisme » se fera en concertation et dans un esprit collectif, il ne cache pas également que pour y parvenir il attend une révolution des esprits : « Je n’accepte plus les débats concernant la Provence par rapport à la Côte d’Azur. Les touristes qui viennent à Nice ou à Marseille irrigue par leurs dépenses toute la région. Il faut maintenant avoir une vue globale du tourisme. » Pour mieux éclairer les orientations, Christian Estrosi formule fermement sa volonté : « La compétition ne doit plus être autre entre nous mais tourner vers le développement de toute la région. Nous sommes une seule et même entité ».

christian estrosi, renaud muselier, schema regional tourisme, marseille, provence, cote azur, alpes, nice, the provence herald,

Christian Estrosi : six axes pour le développement du tourisme de la Région

Le schéma prend en considération la nécessité économique d’élargir la présence des visiteurs en dehors de la saisonnalité actuelle. Pour cela il faut adapter les offres aux besoins et aux exigences nouvelles. Les six axes répondent aussi bien à des besoins en infrastructures qu’humains.

D’abord, développer trois tourismes périphériques et complémentaires à celui que nous connaissons actuellement.
Le tourisme vert, car le climat de la région fait d’elle la plus ensoleillée de France avec une géographie exceptionnelle entre mer et montagne. La biodiversité concentre un maximum d’espèces végétales et animales même en dehors des parcs naturels régionaux. Une démarche de développement durable est impérative à conclure.
Le tourisme d’affaire qui permet d’élargir sur toute l’année la présence des visiteurs étrangers. Le congrès à Nice de l’entreprise chinoise TIENS en est un bel exemple.
Le tourisme patrimonial, qui doit devenir un pilier fondamental de l’industrie touristique car lui aussi se pratique hors saison d’été. Presque chaque commune de la région est concernée.
Des filières comme le nautisme, la plaisance ou l’oenologie sont également des filières pour lesquelles des stratégies sont à venir.

_DSC2415-aa03

(à droite ) : Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ; (à gauche) : Renaud Muselier, Président du Conseil Régional du Tourisme de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur), à l’Hôtel de Région de Marseille, le mercredi 15 juin 2016.

En terme humain, l’emploi et la professionnalisation des personnels du tourisme sont au coeur de la stratégie du nouveau « Schéma Régional du Tourisme ». Les 25.000 entreprises liées au secteur avec les 150.000 emplois y afférents ont besoin de moyens pour répondre au défi à venir. En effet, les mutations et les changements en cours sont si importants qu’il est indispensable d’avoir une main d’oeuvre qualifiée et bien formée. Un grand plan de formation aux langues étrangères pour ces salariés devient naturellement centrale au schéma.

L’avant dernier axe touche également les offres pouvant agrandir la présence des visiteurs sur le sol régional. L’itinérance occupe une place particulière car elle offre aux touristes la possibilité d’avoir des parcours et des package leur permettant de découvrir des lieux et des sites auxquels ils n’auraient pas pensé initialement. Ces offres sont des opportunités pour des territoires peu touchés actuellement par les touristes ou les visiteurs actuels.

_DSC2421-aa02

Le dernier point se présente comme le grand chantier à venir. Il concerne la monté en gamme des établissements car les exigences, les normes et les standards ont évolué. Cette montée en gamme touche aussi bien les infrastructures par elles-mêmes que les services. Sans cela il est impossible de vouloir prétendre devenir la première terre d’accueil des grands événements. Ces grands événements sont des coefficients multiplicateurs de rayonnement et d’attractivité qui profitent à tous.

D’autres objectifs sont avancés, comme la Smart Région. Celle-ci devrait faire entrer toute la région dans le XXI° siècle numérique par la constitution de réseaux intelligents et le partage de données.

L’avenir et aujourd’hui

Le nouveau « Schéma Régional du Tourisme » se tourne résolument vers l’avenir. Si les objectifs sont pertinents, ils sont surtout indispensables pour sortir la région d’un certain « assoupissement » tout en répondant aux attentes du monde de demain. Mais il a besoin de deux facteurs indispensable pour sa réussite : la révolution des esprits dont nous avons parlé plus haut, qui ne sera pas facile car il est difficile de changer certaines habitudes, et d’une montée en puissance de la sécurisation des espaces publics… La crédibilité du schéma et sa réussite en dépendent. Ce dernier facteur fût oublié à la présentation du « Schéma Régional du Tourisme » mais il se rappelle actuellement à nous dans les rues de Marseille !

_DSC2427-aa01

Christian Estrosi, Christian Estrosi, Christian Estrosi, Christian Estrosi, Christian Estrosi, Christian Estrosi, Christian Estrosi, Christian Estrosi, Christian Estrosi,


découvrez la Provence-Alpes-Côte d’azur

publicité

Pub

Nos partenaires

vidéo du jour

Galerie de photos