THE PROVENCE HERALD

Les nouvelles de Provence, Alpes & Côte d'Azur

jeudi 29 juin 2017

NEWSLETTER
  • Laisser un commentaire
  • Imprimer la page

FOTOFEVER, pour collectionneurs de photographie

Fotofever, art fair, Carrousel du Louvre paris, brussels, foire internationale, photographie, collectionneurs, fièvre achat, fotoprize, Juliette-Andréa Elie
Écrit par Sarah Meneghello Publié le 16 nov. 2015 Sarah Meneghello

Journaliste.
Spécialisée dans le secteur touristique et culturel.
Doctorat en arts du spectacle.
Auteur de nombreux articles et ouvrages sur ces sujets. Responsabilités pédagogiques (notamment du Prix Icart-Artistik Rezo).

> Lire tous ses articles

Fotofever, art fair, Carrousel du Louvre paris, brussels, foire internationale, photographie, collectionneurs, fièvre achat, fotoprize, Juliette-Andréa Elie

Chance Encounter  ©  Sarah Hadley (Fabrik projects, USA)

FOTOFEVER. Chaque année, ce rendez-vous international dédié à la photographie contemporaine, attire de nombreux collectionneurs qui propagent la fièvre de l’achat. (Photos © Sarah Hadley © Florent-Ludovic Hegoa © Ciril Jazbec © Marian Crostic © Jacob Gils © Anne Pharel.)

FOTOFEVER se positionne comme un carrefour artistique incontournable pour tous ceux qui cherchent à découvrir et soutenir les artistes de demain. Après l’Espace Pierre Cardin (à Paris) et Tour & Taxis (à Bruxelles), le succès de sa quatrième édition à peine achevée, au Carrousel du Louvre, le confirme bien. Avec une fréquentation et un nombre d’exposants en hausse constante depuis sa création, cette foire attire un nombre croissant de collectionneurs, intéressés par photographie, sans doute actuellement le medium le plus novateur et prometteur du marché de l’art. 

Fotofever, art fair, Carrousel du Louvre paris, brussels, foire internationale, photographie, collectionneurs, fièvre achat, fotoprize, Juliette-Andréa Elie

L’Ivresse des profondeurs 1 © Florent-Ludovic Hegoa (Galerie Hegoa, Paris)

Enfant du progrès, la photographie est le fruit de la science et des avancées technologiques. Mieux qu’aucune autre discipline, elle correspond à notre société de l’image. Elle reflète donc remarquablement son temps et elle n’a pas finit de nous étonner car ses capacités créatives sont infinies. Oscillant de façon permanente entre le vrai et le faux, faisant dialoguer comme jamais les matières, réinventant les couleurs et la lumière, le 8e art est d’une telle richesse ! La photographie, c’est l’image reproductible, mais aussi la possibilité de rendre chaque œuvre unique grâce au processus créatif, au support, au tirage, à l’encadrement. C’est sans doute pourquoi ce secteur occupe chaque jour une place plus importante au sein du marché de l’art, de la photographie vintage à la photographie plasticienne. 

À l’origine de fotofever

Fotofever a été créée par Cécile Schall afin de partager sa passion pour la photographie, passion qu’elle puise dans une histoire familiale imprégnée du 8e art depuis plus d’un siècle. Elle porte ce projet en toute indépendance depuis 2011, accompagnée d’une équipe impliquée, de prestataires fidèles et de galeries partenaires qui lui font confiance. 

Fotofever, art fair, Carrousel du Louvre paris, brussels, foire internationale, photographie, collectionneurs, fièvre achat, fotoprize, Juliette-Andréa Elie

On thin ice © Ciril Jazbec (galerija fotografija, Slovénie)

Avant de fonder fotofever, Cécile a œuvré pendant quinze ans dans le marketing et la communication dans des grands groupes, puis elle a fait ses armes auprès de Will Ramsay, fondateur et organisateur de foires d’art contemporain telles que Pulse, Affordable Art Fair et Art Hong Kong (devenue Art Basel Hong Kong).

Fotofever, art fair, Carrousel du Louvre paris, brussels, foire internationale, photographie, collectionneurs, fièvre achat, fotoprize, Juliette-Andréa Elie

Soeby # 1 © Jacob Gils (Danemark)

Fotofever, révélateur de talents, déclencheur de passions !

Indéniablement, cette foire crée les conditions pour favoriser les rencontres entre artistes et collectionneurs par l’intermédiaire de galeries triées sur le volet (une centaine venant du monde entier), sous le conseil artistique de Baudoin Lebon. 

À noter en 2015, une présence toujours importante de galeries japonaises avec, entre autres, Emon Photo Gallery, Zen Foto Gallery et Tezukayama Gallery. Parmi les nouveaux venus, Lumiere Brothers Gallery qui constitue, à ce jour, la plus importante collection privée russe de photographies, FELD+HAUS de Francfort, ZOXX Gallery des Pays-Bas et Alidem-L’arte della fotografia de Milan. Pour la France, Montpellier est à l’honneur, avec la Galerie Annie Gabrielli, et Paris, avec Maëlle Galerie ou la Galerie Intervalle.

Fotofever, art fair, Carrousel du Louvre paris, brussels, foire internationale, photographie, collectionneurs, fièvre achat, fotoprize, Juliette-Andréa Elie

Endless © Marian Crostic (USA)

Forte de ce réseau international d’acteurs engagés pour la diffusion de la photographie contemporaine, fotofever regroupe à la fois des galeries et leurs artistes, des collectionneurs et des amateurs, des critiques d’art, des commissaires d’expositions et des entreprises autour des projets suivants :

– la fotocollection pour susciter des vocations : l’exposition d’une collection privée sur une thématique inédite (la chaise en 2015)

– le collectfoto pour guider le public : mode d’emploi du collectionneur offert à chaque visiteur

– le start to collect pour démarrer sa collection : une sélection d’œuvres vendues à moins de 1.000 €

– le fotoprize pour révéler des talents : une visibilité offerte à un jeune diplômé d’une école d’art française afin de l’aider à faire son entrée sur le marché de l’art

– le fotobook pour garder l’édition en images : à feuilleter après l’événement

– le fotoweb pour faire rayonner toute l’année sur Internet les quelques 900 artistes exposés par plus de 250 galeries partenaires de fotofever

– le fotowalk pour découvrir le large spectre de la photographie contemporaine : une visité guidée organisée par des professionnels.

Fotofever, art fair, Carrousel du Louvre paris, brussels, foire internationale, photographie, collectionneurs, fièvre achat, fotoprize, Juliette-Andréa Elie

The Depths © Sarah Hadley (Fabrik Projects, USA)

Fotoprize 2015

Pour cette 4e édition du Prix, qui a reçu plus de soixante candidatures, le jury, composé de Nathalie Gallon (directrice artistique), Ericka Weidmann (rédacteur en chef de L’Œil de la Photographie), Laure Fauvel (lauréate 2014), Baudoin Lebon (galeriste), Éric Karsenty (rédacteur en chef de Fisheye) et Olivier Conan (président de l’Agence coandco), a plébiscité le travail de Juliette-Andréa Elie avec sa série Fading Landscapes.

La lauréate 2015 : Juliette-Andréa Elie, née en 1985, diplômée de l’École supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole (2010). 

Dans cette série inspirée de ses voyages, Juliette-Andréa rend visible des paysages transformés par les affects et les souvenirs du voyageur. Par un subtil jeu de superpositions photographiques, le relief surgit de l’image. Les photographies imprimées sur papier calque et les dessins embossés laissent flotter des formes fantomatiques et nébuleuses qui matérialisent l’atmosphère. Juliette-Andréa Elie s’illustre dans une démarche plasticienne qui va au-delà de la capture de l’instant : au travers de ses impressions sur calque, qu’elle travaille ensuite à la pointe sèche, elle fait de chaque œuvre une pièce unique.

En remportant le fotoprize, Juliette-Andréa se voit offrir par fotofever et ses partenaires : une exposition lors de la 4e édition de fotofever paris avec des tirages réalisés par le laboratoire Picto (œuvres inédites en vente) ; une publication de son travail dans la revue Fisheye et dans le quotidien en ligne L’Œil de la Photographie ; une vidéo produite par l’Agence coandco ; une double page dans le catalogue fotofever 2015, coédité avec Snoeck ; une exposition personnelle à la Galerie Baudoin Lebon début janvier 2016.

Cette foire fournit l’occasion de découvrir des clichés étonnants à travers la formidable diversité de la photographie contemporaine. C’est aussi un excellent moyen d’enrichir sa collection et d’inciter d’autres passionnés à se lancer. Alors, laissons-nous gagner par la fièvre !

Fotofever, art fair, Carrousel du Louvre paris, brussels, foire internationale, photographie, collectionneurs, fièvre achat, fotoprize, Juliette-Andréa Elie

Limit to Your love XI © Jacob Gils (Danemark)

Légende de la photo de home : Insaisissable et dérivées – La Disparition © Anne Pharel (Galerie Depardieu)

À VOIR

Fotofever paris du 13 au 15 novembre 2015

PLUS D’INFOS

http://www.fotofeverartfair.com


découvrez la Provence-Alpes-Côte d’azur

publicité

Pub

Nos partenaires

vidéo du jour

Galerie de photos