THE PROVENCE HERALD

Les nouvelles de Provence, Alpes & Côte d'Azur

lundi 1 mai 2017

NEWSLETTER
  • Laisser un commentaire
  • Imprimer la page

Jean-François TOURRET, directeur du port de Saint-Tropez

jean françois tourret, tourret, binello, saint tropez, port, snst, snsm, beaufils, marine nationale, capitainerie, the provence herald, ma pagnier, reynier,
Écrit par Marc Pagnier Publié le 18 nov. 2016 Marc Pagnier

Rédacteur en Chef des titres en anglais, français et chinois.

> Lire tous ses articles

Jean-François Tourret nous reçoit dans son bureau au premier étage d’un ensemble « Algéco », en attendant de partir vers avril 2017 dans la nouvelle Capitainerie. Il nous parle de sa fonction, de la gestion du port de plaisance, des régates et même de ses responsabilités de police… (Photos © Alexandre Reynier/The Provence Herald – sauf mention contraire)

Jean-François Tourret, directeur du port de plaisance de Saint-Tropez

jean-françois tourret, tourret, binello, saint tropez, port, snst, snsm, beaufils, marine nationale, capitainerie, the provence herald, ma pagnier, reynier,
Jean-François Tourret, directeur du Port de Saint-Tropez (photo © Leportdesainttropez)

The Provence Herald : Vous occupez un bureau dans un algéco à côté de l’ancienne Capitainerie. Nous sommes loin de l’image que nous nous faisons de Saint-Tropez !

Jean-François Tourret : Tout a fait d’accord avec vous. Mais cela est temporaire car nous partons vers avril 2017 dans l’ancien bâtiment totalement réhabilité. Il sera plus lumineux, plus vaste, plus fonctionnel et il répondra aux nouvelles normes internationales en terme d’image et de services. Toute l’équipe attend avec impatience ses nouveaux bureaux. Et moi-aussi…

T.P.H. : Quel a été votre parcours avant de devenir directeur du port ?

J.-F. Tourret : j’ai toujours évolué prés de la mer. Da part, mes origines catalanes, puis au sein de la Marine Nationale. Ayant fait valoir mes droits à la retraite suivant l’expression consacrée ; je me suis tourné vers la plaisance. Mon premier  poste fut  Bonifacio ou j’occupait déjà l’ensemble des fonctions que j’occupe actuellement. Le choix de Saint-Tropez correspondait à la recherche d’une meilleure qualité de vie. Choix que je ne regrette pas étant aujourd’hui à ma septième saison.

T.P.H. : Pouvez-vous nous dire quels sont les fonctions du directeur du port à Saint-Tropez ?

J.-F. Tourret : Elles sont doubles. Il y a celle de directeur de port, à proprement parlé, qui comprend la stratégie à mettre en œuvre pour le bon fonctionnement du port et la gestion d’un budget de 13 millions d’euros, répartis entre un chiffre d’affaires de neuf millions et une enveloppe de quatre millions d’euros pour les investissements. Toujours dans la fonction de directeur du port se trouve un élément important. Ce sont les propositions en vue d’aider la municipalité dans un choix stratégique pour les prochains travaux liés au port en lui-même et l’avenir de celui-ci, aussi bien en termes d’infrastructures que de services. Cela dans la perspective de répondre à notre clientèle internationale et nationale.

T.P.H. : Vous nous avez dit que vos fonctions sont doubles. Pouvez-vous nous expliquez quelle est la nature de la seconde ?

J.-F. Tourret : L’autre fonction de directeur du port de Saint-Tropez est celle de commandant du port en tant que police. Dans de nombreux ports, il y a dichotomie  entre les deux fonctions. Ici le port étant municipal, les deux responsabilités sont assumées par la même personne. Le commandant du port couvre toutes les responsabilités liées à ce qu’il est courant d’appeler la police du port. Je dois m’assurer que le code des transports s’applique normalement tout en respectant les dernières applications ministérielles. Je suis chargé de faire appliquer les Règlements, généraux et particuliers, des ports situés en France. Ces règlements intéressent aussi bien les plans d’eau que les espaces à Terre autour du port ; ce qui flotte sur l’eau et  les quais, les voies, les bâtiments. Ce que peu de gens savent, je suis assermenté. L’Autorité portuaire et de la police du plan d’eau est dans un port municipal, monsieur le Maire. Je suis son bras opérationnel.

jean françois tourret, tourret, binello, saint tropez, port, snst, snsm, beaufils, marine nationale, capitainerie, the provence herald, ma pagnier, reynier,

T.P.H. : Nous venons de voir les contenus de vos fonctions comme directeur du Port de la ville de Saint-Tropez. Maintenant, si vous le voulez bien, nous aborderons le fonctionnement du port en lui-même. Le lieu accueille beaucoup de régates tout le long de l’année, comment cela se passe-t-il ?

J.-F. Tourret : Tout le port appartient à la ville. Sa capacité totale est de 734 mouillages répartis en deux bassins. L’ensemble couvre une superficie de 9 hectares et se trouve au sein même du village. Les navires et embarcations appartiennent aux membres d’associations comme la SNST, la SNSM, à des particuliers, des chantiers navals etc. Pour les particuliers les contrats de locations des postes d’amarrages courent sur une année ou par saisons, été ou hiver ou au passage journalier. En ce qui concerne les bateaux de passage il y a entre 60 et 70 postes de libres. Ils peuvent venir en fonction de la disponibilité des places. Pour les dix-huit mètres et plus ils doivent s’inscrire plusieurs mois à l’avance.

T.P.H. : Saint-Tropez est associé dans le monde entier à une régate mythique : les Voiles. Comment cela se passe-t-il ? Il y a à peu près trois cents bateaux, des Traditions, des Moderne et des Wally, dans le port et le Golfe. Je suppose que cela représente un important casse-tête !

jean françois tourret, tourret, binello, saint tropez, port, snst, snsm, beaufils, marine nationale, capitainerie, the provence herald, ma pagnier, reynier,
(A gauche) J.-F. Tourret, directeur du port de Saint-Tropez et Jean-Louis Binello, maître du port (à droite) surveillant les bateaux entrant dans le port pendant les Voiles de Saint-Tropez.

J.-F. Tourret : Pas du tout. Aussi étonnant que cela puisse vous paraître, pour nous les Voiles de Saint-Tropez sont une semaine où nous n’avons pas grand-chose à faire. Je crois que cela mérite une explication… Les Voiles sont organisées par la Société Nautique de Saint-Tropez. Son président André Beaufils possède une grande expérience, en effet, c’est déjà la 18° édition. En plus, il les organise longtemps en amont. Nous lui allouons pour la régate un maximum de postes d’amarrage qu’il affecte lui-même aux bateaux. Nous faisons le plan du port avec Jean-Louis Binello, le maître du port, qui gère également avec ses zodiaques les entrées et les sorties des voiliers. Jusqu’à présent il n’y a eu aucun problème particulier.

T.P.H. : A part la semaine des Voiles, le port reste un grand « bateau » à gérer. Comment fonctionne votre équipe ?

J.-F. Tourret : Mon équipe comprend vingt-cinq permanents qui passe à trente-six pendant la saison. Ils sont assez jeunes dans l’ensemble et, je le reconnais volontiers, très motivés. Je peux compter sur eux car ils ont conscience de leur responsabilité et de l’image du port qu’ils représentent. J’insiste dessus car dans le monde actuel c’est peu courant, il faut l’admettre.

T.P.H. : Depuis ces années en tant que directeur vous avez sûrement des anecdotes ou des réflexions à nous raconter ?

J.-F. Tourret : Bien sûr. Mais je ne pourrais pas tout vous dire. Dans l’ensemble les bateaux arrivent souvent trop vite dans le port. Les trois nœuds réglementaires sont vite dépassés. Et puis, il y a les bateaux de passage entrant dans le port sans utiliser le canal 9 et refusant de faire demi-tour même quand il n’y plus de place. Ce n’est pas toujours simple à régler. Pour les accidents, depuis que je suis directeur du port je n’ai vu que trois feux et un bateau couler suite à un incendie. Cela reste très inférieur au risque de la route, heureusement…

jean françois tourret, tourret, binello, saint tropez, port, snst, snsm, beaufils, marine nationale, capitainerie, the provence herald, ma pagnier, reynier,

jean-françois tourret, jean-françois tourret, jean-françois tourret, jean-françois tourret, jean-françois tourret, jean-françois tourret, jean-françois tourret, jean-françois tourret, jean-françois tourret,


découvrez la Provence-Alpes-Côte d’azur

publicité

Pub

Nos partenaires

vidéo du jour

Galerie de photos