THE PROVENCE HERALD

Les nouvelles de Provence, Alpes & Côte d'Azur

mercredi 20 septembre 2017

NEWSLETTER
  • Laisser un commentaire
  • Imprimer la page

PORQUEROLLES, PORT-CROS, LE LEVANT, joyaux méditerranéens

Le Levant, Porquerolles, Port-Cros, Les îles d’Hyères, les îles d’or, parc national, Yann Arthus-Bertrand, Domaine Heliopolis, La Palud, Fort de l’Estissac, Conservatoire botanique national, Fort Saint-Agathe
Écrit par Sarah Meneghello Publié le 31 mai 2015 Sarah Meneghello

Journaliste.
Spécialisée dans le secteur touristique et culturel.
Doctorat en arts du spectacle.
Auteur de nombreux articles et ouvrages sur ces sujets. Responsabilités pédagogiques (notamment du Prix Icart-Artistik Rezo).

> Lire tous ses articles

porquerolles-UNE © Hyères Tourisme

Porquerolles, Port-Cros, Le Levant : les îles d’Hyères sont surnommées les « îles d’or ». Plages de sable fin et criques aux eaux cristallines, falaises et pinèdes, nature exubérante… On comprend pourquoi : c’est tout bonnement le paradis sur terre ! (Photos : © Hyères Tourisme © Turtle Prod – Nicolas Barraqué © Giland.)

Porquerolles est idéale pour les familles, Port-Cros fait la joie des amateurs de randonnée et Le Levant des naturistes de tout poil. En fait, chaque île possède sa particularité.

Les 3 îles et les 2 ilôts de l’archipel, ainsi que leur zone maritime environnante constituent le parc national de Port-Cros, lequel a été créé en 1963 suite au legs de leurs propriétaires à l’Etat. C’est le premier parc national marin en Europe et le seul dont l’État est quasiment entièrement propriétaire. Il représente la France au sein du sanctuaire Pelagos∗. Sa forêt insulaire et sa prairie sous-marine sont aussi des sites remarquables.

Les balades et sentiers de découverte sont légions, à pied ou à vélo, et même en palmes, masque et tuba ! Les plongeurs, comme les plaisanciers d’ailleurs, sont acceptés mais strictement encadrés.

∗ Pelagos : espace de protection des mammifères marins de haute mer, associant la France, la principauté de Monaco et l’Italie.

Porquerolles

porquerolles © Hyères Tourisme - Julien Veyssade

C’est l’île la plus longue (7 km). Plébiscitée par les touristes, elle offre des paysages variés. Ainsi, la plage noire, au sud, doit sa couleur aux scories déversées au 19e siècle par l’ancienne fabrique de soude, tandis que la plage blanche, au nord et à l’abri du vent, est réputée la plus agréable. Les vignobles méritent aussi le détour.

Le village

Porquerolles village © Hyères Tourisme

Il a été créé dans les années 1820 dans le but d’attirer dans l’île les familles de militaires. Aujourd’hui, c’est un lieu de villégiature très prisé. La place d’Armes, entourée de platanes, constitue le cœur de l’île. Et pas seulement pour son jeu de boules ! Le port vit au rythme des arrivées quotidiennes des visiteurs, nombreux en été.

Le Conservatoire botanique national

Il gère 180 ha de terres agricoles et collectionne des espèces rares endémiques aux îles d’Hyères, ainsi que des variétés anciennes d’arbres fruitiers. Une présentation des actions est présentée à travers une exposition permanente en plein air.
 Également au programme : une visite des jardins et des vergers de collection.

Le Fort Saint-Agathe

Ancien fort construit au XVIe siècle, il est en parfait état de conservation. Il offre un panorama imprenable. Outre une exposition sur les richesses patrimoniales de Porquerolles et la Rade d’Hyères, il ne faut pas rater en juillet, le festival Jazz à Porquerolles qui réunit des grands noms du jazz en concert (presque) privé dans la cour.

Le Fort de Port-Man

Situé à l’extrémité est, le fort domine la baie de Port-Man. Construit sous Richelieu, la tour et les remparts se sont beaucoup dégradés au fil du temps. Devant l’urgence et l’importance des restaurations à effectuer, le Parc national l’a concédé par bail emphytéotique de 40 ans au photographe Yann Arthus-Bertrand qui l’a restauré dans les règles de l’art. Il est fermé au public, mais il se visite lors des Journées du Patrimoine.

Port-Cros

L’île la plus montagneuse de l’archipel tire son nom de son port naturel. Elle culmine à 194 m. C’est aussi la plus fortifiée. Son passé agité et sa situation stratégique ont en effet incité les rois de France à construire des défenses adaptées à chaque époque. Ainsi, de François 1er à Napoléon III, cinq forts ont vu le jour.

Port-Cros Fort © Hyères Tourisme

Outre ce patrimoine militaire, Port-Cros est aussi dotée d’une flore exceptionnelle, grâce à ses nombreuses sources, et est un refuge d’oiseaux connu des amateurs d’ornithologie. Bien que plus sauvage, Port-Cros a été fréquenté par de nombreuses personnalités du monde littéraire (André Malraux, André Gide, Paul Valéry…) pendant l’entre-deux-guerres. D’ailleurs il existe un sentier des écrivains.

Le sentier sous-marin de la Palud

nautisme

On peut le parcourir seul ou avec les gardes du parc. L’offre de découverte peut être adaptée à chacun.

La Vigie

Ancien sémaphore, on y accède par l’ancienne « route stratégique ». Elle offre un panorama superbe sur l’île, l’archipel, la côte.

Le Fort de l’Estissac

Le seul fort ouvert au public, abrite une présentation du parc national de Port-Cros, ainsi que des expositions temporaires durant la saison estivale. Un mur d’images instruit sur la biodiversité sous les vagues.

Le Levant

Les îles d’Hyères, les îles d’or, parc national, Porquerolles, Fort Saint-Agathe, Jazz, Port-Cros, La Palud, Fort de l’Estissac, Conservatoire botanique national, Le Levant

C’est la moins connue des îles, car en grande partie terrain militaire. Au nord du village, la réserve naturelle volontaire des Arbousiers culmine à 130 m. On peut y découvrir de nombreuses espèces rares de la faune et la flore du littoral dans le maquis boisé qui descend vers la côte rocheuse. Les paysages sont grandioses et embaumés par mille essences de plantes.

Les îles d’Hyères, les îles d’or, parc national, Porquerolles, Fort Saint-Agathe, Jazz, Port-Cros, La Palud, Fort de l’Estissac, Conservatoire botanique national, Le Levant

La partie restante, avec le Domaine Heliopolis, est le paradis des naturistes. Fondé en 1932 par deux médecins, ce domaine est l’un des plus vieux du genre. Attention ! Tenue d’Adam obligatoire sur le littoral. On l’avait bien dit : ces îles de la Méditerranée sont paradisiaques !

 


découvrez la Provence-Alpes-Côte d’azur

publicité

Pub

Nos partenaires

vidéo du jour

Galerie de photos